Quelles sont les solutions possibles de domiciliation d’entreprises ?

domiciliation d'entreprise

Pour créer une entreprise individuelle, la procédure est généralement assez simple. Toutefois, on a l’obligation de domicilier la société. Sur ce point, la réglementation est pareille pour toutes les entreprises quelles qu’elles soient. Mais il sera donc question de domiciliation commerciale au lieu de parler de siège social. Cependant, il existe de nombreuses solutions de domiciliation d’entreprises.

Le principe de la domiciliation

Pour domicilier une entreprise, on doit procurer une adresse administrative en bonne et due forme à son siège social. Il faut ensuite déclarer cette adresse au centre de formalités des entreprises. C’est l’un des critères indispensables pour la validation de l’immatriculation au registre du commerce et des sociétés ou bien si on est artisan, au répertoire des métiers. Toutes les formes juridiques, sont concernées par l’obligation légale de la domiciliation d’entreprise. Même l’auto-entreprise. Après, on a de nombreuses options pour domicilier son activité professionnelle. Par exemple, à son adresse personnelle, dans un bureau loué ou acheté, en pépinière d’entreprises ou en centre d’affaires. On peut aussi éventuellement s’offrir les services d’une société commerciale de domiciliation. En optant pour la domiciliation chez soi, on loue un logement et on doit s’assurer auprès du propriétaire ou du syndic qu’on en a le droit. Ensuite, il faut informer le bailleur ou le syndic de cette domiciliation. On doit également vérifier son contrat d’assurance habitation et prendre les dispositions nécessaires, le cas échéant. Quand on envisage de créer une société, on peut la domicilier chez soi, à condition qu’on ait la qualité de gérant ou de PDG. Sous réserve de l’autorisation du propriétaire. Sinon, il y a aussi la domiciliation dans des bureaux ou des locaux commerciaux. Les solutions ne manquent pas, elles peuvent répondre à tous les genres d’activités et de besoins professionnels. On peut choisir de domicilier son entreprise dans des bureaux, locaux commerciaux ou bien une pépinière d’entreprises. Enfin, on a la possibilité de faire appel à une société spécialisée en domiciliation. On peut recourir à une société de domiciliation agréée par la préfecture, mais cette alternative n’est valide que sur la base de la conclusion d’un contrat de domiciliation dont la durée ne peut être inférieure à 3 mois.

Utiliser son adresse personnelle : avantages et inconvénients

Une des solutions les plus simples est d’utiliser son adresse personnelle. On peut faire des économies sur le loyer. On va aussi être sur place pour travailler sur ses divers projets et commandes. Cependant, cette option a quelques petits inconvénients même si elle est parfaite sur le papier. Il est fort probable qu’on puisse travailler plus que prévu. Il est intéressant de domicilier sa société dans son adresse personnelle. Mais elle ne sera plus privée et on risque d’être dérangé par des clients ou bien des fournisseurs à tout moment. Toutefois, si on ne peut envisager aucune autre option pour des raisons de budget, on peut essayer d’aménager un petit espace servant de bureaux. Si on manque de place, on peut toujours choisir d’accueillir ses clients dans un espace coworking.

Envisager des alternatives commerciales

Quand on a des fonds amplement suffisants, il est possible de faire toutes les démarches pour le transfert de son adresse administrative. Pour cela, on a juste à faire une déclaration au centre de formalités des entreprises ou auprès du tribunal commercial. Si on ne souhaite pas utiliser des solutions standards, on peut miser sur une solution en ligne. Cette option est plutôt pratique. Il suffit donc de se tourner vers une société proposant ce service. Cependant, il faut faire attention si on opte pour un centre d’affaires, une pépinière d’entreprises ou bien une société de domiciliation. Ils doivent disposer d’une attestation préfectorale, et on doit être prudent quand on choisit l’adresse de domiciliation de son entreprise.